Kinshasa : la 6é édition de la Semaine française s’ouvre le 12 juin prochain

À la suite de la rencontre du 20 mai 2019 entre le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian en visite à Kinshasa, une déclaration conjointe fixant les grandes orientations du nouveau partenariat entre la RDC et la France a été publiée.
Dans ce cadre, la 6è édition de la Semaine française de Kinshasa va s’ouvrir le mercredi 12 au samedi 15 juin 2019.
À en croire les organisateurs, cette manifestation matérialisera la nouvelle impulsion des liens économiques entre ces deux pays.

Pour la 6è année consécutive, la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Congolaise (CCIFC), en partenariat avec l’ambassade de France en RDC et les Conseillers du Commerce Extérieur de la France, tous travaillant étroitement au sein du réseau « La France en RD Congo », organise la Semaine française de Kinshasa du 12 au 15 juin 2019, au Pullman Grand Hôtel.

“Nous sommes très heureux de l’ouverture, dans une semaine exactement, de la 6è édition de la Semaine française de Kinshasa. Il s’agit du premier grand rendez-vous bilatéral depuis la visite de notre Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Le Drian, il y a quelques semaines”, a souligné l’ambassadeur de France en RDC, François Pujolas.

Cet évènement s’articulera autour du thème « Diversification et Transformation : un nouvel élan économique ». Ouvrir le débat sur la diversification de l’économie congolaise à d’autres secteurs, au-delà du secteur minier, tel est l’objectif de cette Semaine française. Agroalimentaire, textile, tourisme, télécommunications, transport terrestre, fluvial et aérien, services, industrie forestière, énergétique, pharmaceutique, recyclage … sont autant de secteurs à explorer pour transformer l’économie de la RDC.

“Nous avons volontairement axé nos conférences sur les transformations immédiatement nécessaires de l’économie pour faire de notre pays un modèle de développement et de prospérité”, a commenté Ambroise Tshiyoyo, président de la CCIFC.

Pour cette édition, renseignent les organisateurs, au-delà des ateliers et des conférences organisées sur les 4 jours qui aborderont les grands défis économiques à relever (financement des PME, solutions énergétiques alternatives, facteurs de développement en RDC, etc.), présenteront les points clés de la réussite entrepreneuriale en RDC.
Un accent plus prononcé sera mis sur les rencontres et les échanges interprofessionnels afin de faire de cet évènement le cadre idéal pour mettre en synergie les acteurs économiques et institutionnels et susciter des propositions concrètes sur la voie de la diversification.

Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement (AFD) dédiée au financement du secteur privé, est, cette année, un partenaire majeur de la Semaine française.

Outre l’ouverture prochaine d’une antenne à Kinshasa, l’objectif de Proparco est d’accroître, dans les années à venir, son soutien aux entrepreneurs congolais et aux filiales d’entreprises françaises qui portent des projets contribuant à la croissance et au développement durable de la RDC.

“Cette antenne locale permettra de se rapprocher des acteurs privés, de mieux cerner leurs besoins et de leur proposer les solutions financières les plus adaptées”, explique le directeur de l’AFD en RDC, Didier Grebert.

La Semaine française est également l’opportunité, pour l’AFD et Proparco, de présenter Choose Africa, l’initiative phare lancée par la France en faveur des PME, TPE et start-up africaines, concrétisation de l’engagement pris à Ouagadougou par le président de la République française, Emmanuel Macron, d’accompagner la révolution de l’entrepreneuriat et de l’innovation en Afrique.
Choose Africa, c’est notamment 2,5 milliards d’euros consacrés au financement et à l’accompagnement de près de 10 000 start-up, TPE et PME sur le continent africain d’ici 2022.

A travers le succès des précédentes éditions et grâce à l’implication des membres du réseau « La France en RD Congo », la Semaine française de Kinshasa est devenue un rendez-vous incontournable du paysage économique de la RDC.
« Cette 6è édition de la Semaine française de Kinshasa traduit réellement la démarche commune des différents acteurs rassemblés dans le réseau +La France en RD Congo+, acteurs économiques évidemment mais également acteurs de développement et acteurs culturels, tous engagés pour la redynamisation des liens économiques qui se sont tissés entre nos deux pays », a conclu M. Pujolas.

Pour rappel, la 5e édition de la Semaine française à Kinshasa avait pour thème “La sécurisation des affaires. Une nécessité. Un défi”.

Clément Mwamba

Suivez nous:
error0

Related posts

Leave a Comment