RDC: phénomène d’enlèvement, vol et extorsion par des bandes organisées

Malgré des signes d’apaisement enregistrés dans les régions de l’Est du pays et dans l’espace Kasaï ( au centre de la RDC), où des ex-miliciens et membres des forces négatives ont volontairement déposé les armes pour s’intégrer dans la société au lendemain de la proclamation des résultats définitifs des élections du 30 décembre 2018, la recrudescence des certaines bandes organisées, sympathisants et partisans du regroupement et partis politiques des candidats malheureux des élections du 30 décembre 2018, organisent une série d’abus , tracasseries , d’enlèvement et extorsion ciblés dans plusieurs coins du pays pour des représailles face à certains contentieux et allégations post-electorales non pris en considération.
Nous avons mis la main sur un document que détenait un réseau de la cellule de base d’un des partis de l’opposition dirigé par un candidat malheureux aux élections passées.
Ledit document reprenait sur une liste quelques personnes comme leurs prochaines cibles.
A ce jour, nous avons voulu rencontrer les personnes sur la dite liste pour comprendre le lien existant avec le parti et en savoir plus sur leur vie , nos enquêtes n’ont presque pas abouti.
L’une des personnes sur la liste déjà victime d’un acte d’enlèvement, a accepté de répondre à quelques questions à partir de l’étranger sous anonymat.
Cependant, Patrick Kadima , Melina Tambwe , Madi Ramazani Nadia qui apparaissaient également sur la même liste sont jusque-là introuvables et leurs parents inconsolables.
Tukeba

Suivez nous:
error0

Related posts

Leave a Comment