Nord-Kivu: Riposte sanitaire et sécuritaire contre la maladie à virus Ebola

La maladie à virus ebola devient grave du jour au lendemain, et difficile à éradiquer à cause des groupes armés installés dans cette partie de la République démocratique du Congo Ces groupes armés qui envahissent et détruisent des centres de riposte et de traitement contre Ebola.« La gestion de l’épidémie est désormais collégiale et multisectorielle. Un comité de pilotage de riposte a été créer », indique un communiqué de la Présidence de la République.Présidé par le Premier ministre, ce comité connaîtra l’implication de la Présidence de la République, des ministères…

Read More